ARTISTE

Duncan Lewis

LIEU

13h00 > 19h00
Fermé le week-end

Nature et architecture sont-elles réellement des antonymes ? Il est vrai que la nature a toujours eu la capacité d’infiltrer l’architecture, quand le construit la modifie. Comme si une cohabitation consentie était impossible. La dimension paysagère est pourtant un constituant essentiel de l’architecture contemporaine. Des phénomènes de végétalisation et de minéralisation récurrents dans les projets d’aujourd’hui soulèvent de nombreuses questions. Quel statut a la nature dans l’architecture ? Peut-on parler d’architecture écologique ?

Les projets sur lesquels Duncan Lewis travaille développent, à chaque phase, une approche sensible et méticuleuse du contexte, à la manière d’un archéologue ou d’un artiste. L’architecture est constituée, tout comme le paysage, de couches, de strates, d’épidermes dont il faut sonder la mémoire. Lorsque l’architecte prend conscience de ce rapport entre édifice et paysage, il se doit de concevoir chaque projet dans un mouvement continu, ininterrompu entre son ancrage dans un site précis et sa réalité constructive. L’exposition SENSATIONS montre cette stratification à travers la fabrication de l’image architecturale.

Designer et architecte anglais, Duncan Lewis entame sa carrière au Japon en 1988 puis s’installe en France en 1990. Basé à Bordeaux, il est l’architecte de plusieurs bâtiments remarqués. Il a reçu le Premier Prix à la biennale d’architecture de Sofia en 1997 et son agence a été sélectionnée en 2016 pour l’Equerre d’argent, et en 2017 pour le prix Mies Van der Rohe.